Formule de politesse : pour un Ambassadeur, écrite par un homme

2 Commentaires

Formule de politesse : pour un Ambassadeur, écrite par un homme

Son Excellence l’Ambassadeur …

Monsieur l’Ambassadeur,

[Texte de la lettre]

Veuillez agréer, Monsieur l’Ambassadeur, les assurances de ma très haute considération.

[Signature]

2 réponses à “Formule de politesse : pour un Ambassadeur, écrite par un homme”

  1. Kose Raymond

    La lettre doit elle commencé par Son excellence l'ambassadeur de France au (nom du pays) et Monsieur l'ambassadeur ? Ou par l'une ou l'autre de ces deux expressions.. Peut-on commencer par Votre excellence ?

    Répondre
    • dicocitations

      Son Excellence est un prédicat honorifique régi par les conventions diplomatiques

      Dans le domaine diplomatique, il peut être abrégé S. E. et il est traditionnellement utilisé, dans la majorité des cas, pour désigner les chefs d'États ou de gouvernements ainsi que les ambassadeurs de manière protocolaire.

      Par exemple : Son Excellence (Monsieur) Christian Wulff président de la République fédérale d’Allemagne.

      Les ambassadeurs étant les représentant[s] d'un État auprès d'un autre, ou auprès d'une organisation internationale sont désignés par le traitement d'« Excellence » dans le pays où ils sont envoyés. Par contre, celui-ci dans son pays ou de la part des citoyens provenant du même pays, ne peut porter le prédicat en question, puisqu'il revient au chef de l'État. La formule d'appel reste invariable et sera donc : « Monsieur l'Ambassadeur » ou « Madame l'Ambassadeur ».

      Pour répondre de façon plus précise :
      Votre Excellence est utilisée à l’oral pour remplacer le discours direct à la deuxième personne du pluriel (dans l’exemple : Êtes-vous satisfait de votre voyage ?), considérée comme insuffisamment respectueuse. Grammaticalement, cette locution correspond à la troisième personne du singulier féminin.

      Néanmoins, dans les courriers, elle est équivalente à Monsieur l’Ambassadeur.
      My recent post La jalousie des personnes supérieures devient émulation, elle engendre … – Honoré de Balzac

      Répondre

Laisser une réponse